Élèves

Les accidents du travail – La déclaration des accidents

Si les statistiques précédentes ne te font pas peur, attends! Selon des recherches qui ont été effectuées, deux sur trois accidents que les travailleurs âgés entre 15 et 24 ans subissent ne sont pas signalés.

Qu’est-ce que cela veut dire si un accident n’est pas signalé à l’employeur ou à Travail sécuritaire NB?

  • Le travailleur ne reçoit pas l’indemnisation et les prestations auxquelles il aurait droit de Travail sécuritaire NB.
  • On ne mène pas d’enquête sur l’accident et par conséquent, les situations dangereuses ne sont pas réglées et pourraient entraîner un autre accident.

Par exemple, Thomas subit une blessure au travail et la signale à son surveillant. Ils remplissent le Formulaire 67 ensemble et l’envoient à Travail sécuritaire NB.

Voici ce qui se passe par la suite :

  • Thomas reçoit 85 % de son salaire pendant son absence du travail en raison de sa blessure.
  • Ses frais médicaux sont payés.
  • Thomas reçoit des traitements de physiothérapie pendant une pleine année après son accident. Les frais sont payés.
  • Puisque Thomas ne peut pas reprendre le travail qu’il faisait en raison d’une restriction de travail permanente, Travail sécuritaire NB paie ses cours de recyclage pour lui permettre de reprendre un autre travail chez le même employeur.
  • On répare la machine défectueuse qui était en partie responsable de la blessure de Thomas.
  • Les travailleurs qui se servent maintenant de cette machine reçoivent une formation sur l’utilisation sécuritaire de cette dernière et apprennent comment prévenir des blessures comme celle que Thomas a subie.

Ces mesures n’auraient pas été prises si Thomas n’avait pas signalé sa blessure.

Voilà quelque chose de très important.

Un accident peut ne pas être signalé pour les raisons qui suivent :

  • Le travailleur ne veut pas que cela lui cause des ennuis ou il est mal à l’aise.
  • Le travailleur ne veut pas que cela cause des ennuis à un collègue.
  • Le travailleur ne sait pas que toute blessure, tout accident et tout quasi-accident doit être signalé.
  • Le travailleur ne veut pas en faire toute une histoire parce que l’accident n’était pas sérieux.
  • L’employeur ne veut pas voir sa cotisation en vue d’une protection contre les accidents du travail augmenter. (Pour obtenir de plus amples renseignements sur la protection contre les accidents du travail et la façon dont les taux sont calculés, visite le site Web de Travail sécuritaire NB.)

Il ne faut pas être intimidé. La déclaration des accidents est la bonne chose à faire. C’est aussi la loi. C’est contre la loi pour ton employeur de prendre des mesures discriminatoires contre toi pour avoir signalé un accident.

Cela peut être difficile de savoir quoi signaler. Dans la plupart des cas, ton employeur doit être informé de tout incident au travail et un rapport doit être envoyé à Travail sécuritaire NB, même si tu ne t’absentes pas du travail ou tu n’as pas besoin de soins médicaux.

Si tu subis un accident du travail, assure-toi :

  • d’en aviser ton surveillant;
  • de remplir le Formulaire 67 en donnant les détails de l’accident et d’assurer qu’il est envoyé à Travail sécuritaire NB
    (1 800 222-9775).

Voici des exemples d’incidents qui doivent être signalés.

  • Les blessures traumatiques arrivent subitement et causent un traumatisme au corps. Des fractures, des coupures et des brûlures en sont des exemples.
  • Les lésions attribuables au travail répétitif sont causées par des activités répétées, et comprennent les foulures et les entorses. Par exemple, les travailleurs à la chaîne peuvent subir des lésions aux poignets à cause de mouvements répétitifs exigés par leurs tâches. (Pour obtenir de plus amples renseignements sur les lésions attribuables au travail répétitif, voir le dépliant de Travail sécuritaire NB intitulé L’ergonomie et les lésions musculo-squelettiques.)
  • Les maladies professionnelles sont causées par les conditions au lieu de travail. Par exemple, les travailleurs qui sont constamment exposés à des matières toxiques au travail peuvent développer certains problèmes de santé.
  • Les réapparitions de blessures se produisent lorsqu’une condition au lieu de travail cause des problèmes au niveau d’une ancienne blessure liée au travail.

Ton employeur devrait également être au courant de tout quasi-accident à ton lieu de travail. Même si personne n’a été blessé, cela ne veut pas dire que rien d’important n’est arrivé. Un quasi-accident peut exposer un danger au travail auquel ton employeur et tes collègues n’étaient peut-être pas au courant. On devrait prendre des mesures pour empêcher qu’un incident semblable ne se reproduise.

S’il est difficile pour toi de faire ton employeur signaler un accident à ton lieu de travail ou si tu n’es pas à l’aise à le signaler à ton employeur, demande de l’aide.

Si tu n’es pas certain si tu devrais signaler quelque chose qui t’est arrivé ou qui est arrivé à une autre personne, appelle Travail sécuritaire NB au 1 800 222-9775. Ton appel est gratuit et confidentiel.

Affiche à télécharger

Lorsqu’un accident se produit

 

< Retour à la page d’accueil de Pas de pitié