Employers

Introduction

En tant qu’employeur, vous avez toujours des préoccupations quant au budget. Quel est le résultat net? Quel coût cela représente-il pour moi et mon entreprise? Pourquoi la sécurité coûte-t-elle si cher? Toutefois, avez-vous déjà pensé que ce que vous payez au début pourrait vous épargner des milliers de dollars plus tard?

Il y a de nombreux coûts associés aux accidents du travail, dont des coûts directs et indirects. (Bird & Germain, 1996). Les coûts directs, soit les coûts réels, comprennent les soins de santé, les frais médicaux et les coûts des réclamations (Bird & Germain, 1996; Miller & Waehrer, 1998). Un accident peut également avoir des effets économiques considérables sur le lieu de travail, dont des dépenses cachées liées aux dommages à la propriété, à l’absentéisme, aux retards de production et aux pertes d’affaires, ainsi qu’un effet sur le moral des employés (Bird & Germain, 1996).

On peut éviter ces coûts avec un programme de sécurité efficace. Cependant, élaborer un tel programme nécessite du temps, et le temps, c’est de l’argent! Nous savons que de nos jours dans les lieux de travail, on essaie tous de faire plus avec moins de ressources en raison des compressions budgétaires et de la réduction des effectifs. Toutefois, aujourd’hui plus que jamais, vous devez mettre l’accent sur l’importance des programmes de sécurité au travail puisque les travailleurs mettent plus d’heures supplémentaires et prennent des raccourcis pour faire leur travail.

Les statistiques démontrent que les jeunes travailleurs âgés entre 15 et 24 ans sont encore plus à risque de subir une blessure si des programmes de sécurité ne sont pas en place au lieu de travail. Il existe plusieurs stratégies pour mettre en œuvre un programme de sécurité au lieu de travail, comme l’orientation des employés, la formation, la participation des employés et la communication ouverte. Vous devez vous servir de ces stratégies pour faire de votre lieu de travail un endroit plus sécuritaire pour tous les travailleurs.

 

< Retour à la page d’accueil de Pas de pitié