Employeurs

Assurer leur sécurité – La participation

L’un des droits fondamentaux stipulés dans la Loi sur l’hygiène et la sécurité au travail précise que tous les travailleurs néo-brunswickois ont le droit de participer à la résolution de problèmes liés à la santé et à la sécurité dans le lieu de travail.

Votre plan de santé et de sécurité ne commence à avoir un effet que lorsqu’on le met en application. Un document écrit n’est qu’un début. Passez à la prochaine étape en mobilisant vos employés, en renforçant leur autonomie, en demandant des volontaires et en assurant la sécurité à votre lieu de travail.

Les comités mixtes d’hygiène et de sécurité
Tout lieu de travail qui emploie de façon habituelle 20 employés ou plus, y compris les projets de construction dont la durée estimative est de trois mois ou plus et qui emploient 20 employés ou plus de façon habituelle, doivent constituer un comité mixte d’hygiène et de sécurité. Travail sécuritaire NB a des renseignements qui pourraient vous aider à créer et à maintenir un comité mixte efficace à votre lieu de travail. Les renseignements présentés ci-dessous ne sont que la pointe de l’iceberg.

Les délégués à l’hygiène et à la sécurité
Les lieux de travail comptant plus de cinq, mais moins de 20 employés, peuvent nommer un délégué à l’hygiène et à la sécurité.

Lorsqu’un lieu de travail compte moins de 20 employés, mais que les activités exécutées présentent un risque élevé pour la santé et la sécurité, Travail sécuritaire NB peut exiger que l’employeur désigne un délégué à l’hygiène et à la sécurité. Tout comme les membres du comité mixte, le nom du délégué doit être affiché au lieu de travail pour que les employés sachent avec qui communiquer en cas de problème.

Document à télécharger

Livret Les comités mixtes d’hygiène et de sécurité (PDF)

Atelier

Inscription en ligne au programme de formation de base pour les membres du comité mixte d’hygiène et de sécurité

 

< Retour à la page d’accueil de Pas de pitié